.

.

samedi 11 août 2018

le Tracassin

Une espèce d'ovni dans le monde du cinéma, une sorte de cousinage lointain avec Tati (mais avec un scénario). C'est foutraque, pas très bien rythmé et la direction d'acteur est mollassonne, certains gags tombent à plat, mais malgré tout il y a des bonnes choses, la longue scène du restaurant orchestré par Rosy Varte constituant le clou de ce film pas génial mais original et sympathique.Mouais, le Tracassin n'est pas mal dans l'ensemble mais il faut avouer que ça reste assez mou au niveau des gags. Ceux-ci ne sont pas très drôles et sont parfois un peu lourd ( la scène du restaurant, la femme qui s'amuse avec un lit rabattable....). On s'ennuie rapidement. A côté de ça, les prises de vues dans Paris avec ses embouteillages, ses magasins, ses vieilles voitures, sont très agréables, bien réalisées et procurent une certaine nostalgie des années 60. Pour un peu, on aimerait y être tant l'atmosphère paraît sereine et bon enfant. Le talent comique de Bourvil est toujours au rendez-vous même si je trouve qu'il paraît bien seul dans cette histoire. La faute à un scénario un peu léger. Heureusement que la sympathique actrice Pierrette Bruno est là pour lui donner la réplique. A voir une fois mais sans plus.Comédie dans laquelle un employé modèle est aux prises avec les ennuis de la ville (en 1961 !), de la circulation (en 2CV), d'un appartement réduit (lit escamotable), des restaurants bondés et autres problèmes quotidiens, dont la femme dont il est épris. Comédie sans prétention (avec Bourvil) qui remplit parfaitement sa fonction, avec de nombreux gags et plein d'humour. Les trois premiers quarts d'heure sont presque parfait, la fin languit un peu. C'est bien réalisé, surtout les extérieurs parisiens, la circulation, les policiers...





Cela se suit sans aucun ennui, mais cela reste une simple comédie. Nombreux acteurs connus...bien jeunes à l'époque.Bonne petite comédie bien sympathique avec de très bons acteurs,une belle petite histoire,un beau scénario qui est encore plus réaliste aujourd'hui par rapport à la vie en grande ville,on passe un bon moment bien divertissant. Je mettrais à ce film un 16,5/20.Signè Alex Joffè, "Le tracassin" ou "Les plaisirs de la ville" est une amusante satire des produits euphorisants avec un Bourvil qui va passer une journèe de stress qu'il n'est pas près d'oublier! Une journèe où toutes les tracasseries de la capitale se liguent pour lui rendre la vie insupportable! Cette comèdie est riche en nombreux gags comme ce logement restreint ou les encombrements dans ce restaurant où le pauvre Bourvil (qui porte la moustache) doit manger debout! L'occasion de voir la vie des parisiens en 1961 avec ègalement quelques numèros d'actrices dont celui de la pince sans rire Yvonne Clech, fasciner par un lit rabattable! Au meilleur du film, on pense même un peu à Jacques Tati ou Pierre Etaix...(http://www.allocine.fr/film/fichefilm-111154/critiques/spectateurs/)

1 commentaire: