.

.

vendredi 27 avril 2018

Les Pas dans la Nuit

Un conseiller financier fort riche, Francis Warren, joue secrètement le criminologue amateur dans le but d'être inspiré dans l'écriture d'un roman policier. Pour ce faire, il rode la nuit et le cache à sa femme. Un jour, il tombe sur un contrebandier de bijoux qui est retrouvé mort le jour suivant. Il découvrira finalement le coupable en la personne d'un pseudo dentiste, le Docteur Davis...Footsteps in the Dark est une comédie / mystère, mettant en vedette Errol Flynn en tant que conseiller en placement riche qui secrètement doublé comme un détective dilettante, le mieux pour écrire des romans policiers. Brenda Marshall joue sa femme, qui ne comprend pas pourquoi il n'est jamais à la maison et commence à suspecter hanky-panky. En fait, Flynn enquête sur les meurtres d'un trafiquant de bijoux et d'un danseur exotique. La piste de la preuve mène au suspect le moins probable - représenté, comme c'est souvent le cas, par un acteur qui est toujours celui qui «l'a fait» dans les mystères du meurtre. Pas vraiment aussi drôle qu'un film que les producteurs semblent le penser, Footsteps in the Dark est une tentative évidente de Warner Bros. pour créer une équipe "Nick and Nora Charles", à l'instar de la populaire série Thin Man de MGM. Pas à pas avec sa femme Marshall qui se joint à Flynn dans son prochain meurtre, laissant la porte ouverte pour une suite ... qui n'a jamais été filmée



             .


Footsteps in the Dark est seulement moyen, mais la présence d'Errol Flynn dans un rôle comique rare lui donne un cran. Certes, les ingrédients sont là pour un film prometteur - un banquier riche et connecté à la société qui passe ses nuits à enquêter et à écrire des mystères, à l'insu de sa femme, qui désapprouve studieusement les livres qu'il publie sous un pseudonyme. Mais Lloyd Bacon dirige sans une solide maîtrise du style, et les auteurs ne profitent pas pleinement des possibilités comiques et leur travail ne suffit pas à poser un mystère surprenant. Au lieu de se réunir, tous les ingrédients flottent séparément, attendant que quelqu'un trouve un moyen de les faire tenir dans un film. Rien de tout cela, heureusement, n'affecte Flynn, qui se lève au-dessus du matériau et donne une performance adroite et légère qui surprendra ceux qui pensent qu'il ne peut faire que du dévergondage. Encore mieux, Ralph Bellamy, dont la méchanceté est bien orchestrée. Brenda Marshall va bien comme la femme de Flynn, mais ne peut pas surmonter la pauvre écriture qui suit son personnage. (La même chose vaut pour Lucile Watson.) Pas à pas, mais Flynn et Bellamy valent la peine d'être regardés. ( https://www.allmovie.com/movie/footsteps-in-the-dark-v91926/review#7384fOfhbo5fsGvM.99)

3 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est proche de l'ambiance Thin Man en moins bon. Mais cette sympathique bande fera quand même mon week end. Merci et bonne continuation.

    RépondreSupprimer