.

.

jeudi 19 avril 2018

Domino

Domino est un film français réalisé par Roger Richebé, sorti en 1943. Laurette est bien embêtée. Elle voudrait cacher à son mari, l'antiquaire Heller, d'un naturel soupçonneux, une ancienne liaison, nouée avant ses noces, avec un jeune homme, Crémone, qui se trouve être l'un des amis de son époux. Elle n'imagine rien de mieux que de détourner son attention en s'inventant un faux amant de circonstances. Nul mieux que le gentil et souriant Dominique, dit Domino, ne lui paraît plus apte à remplir ce rôle. Elle ne se trompe pas. Domino, qui ne sait pas dire non, se prête au jeu. Derrière son éternel sourire se cache pourtant une blessure. Et s'il aimait vraiment Laurette ? Une adaptation d'une pièce de Marcel Achard, avec un Bernard Blier inattendu au début de sa carrière.Domino ne possède en tout et pour tout qu'une statuette de bois, spécimen de l'art africain. Arrivé à Paris, il téléphone à la célèbre galerie Heller pour tenter d'y vendre sa statue. Il tombe sur l'épouse infidèle de Heller. Celle-ci propose à cet aventurier providentiel de jouer la comédie du vieil amour de jeunesse : ce serait lui qui aurait écrit les lettres enflammées découvertes par le mari jaloux, et non le véritable amant de Mme Heller! Domino se prendra au jeu et au bout du compte convainc la jeune femme de partir avec lui.
Roger Richebé, né Roger Gustave Richebé le 3 décembre 1897 à Marseille et mort le 10 juillet 1989 à Ville-d'Avray, est un réalisateur français, également scénariste et producteur de cinéma.Lors d'une philippique, Henri Jeanson l'avait affublé du patronyme « Pauvrecé ». Dans le film Laissez-Passer, son rôle est interprété par Olivier Gourmet.


                                 

Fernand Mertens, dit Fernand Gravey, né le 25 décembre 1905 dans la commune bruxelloise d'Ixelles et mort le 2 novembre 1970 à Paris, est un acteur belge naturalisé français.Les parents de Fernand Gravey, Fernande Dépernay et Georges Mertens (qui fut d'abord régisseur au Théâtre royal des Galeries, à Bruxelles) sont comédiens. Enfant, il joue dans cinq films belges du cinéaste Alfred Machin : Saïda a enlevé Manneken-Pis, Un épisode de Waterloo, Monsieur Beulemeester, garde civique, Trente ans ou la vie d’un joueur (1913) et La Fille de Delft en 1914. Pendant la Première Guerre mondiale, il séjourne en Angleterre. Adolescent, il s'oriente vers le théâtre. Il s'installe à Paris à la fin des années 1920 où il se fait connaître sous le nom de Fernand Gravey. Il paraît dans des petites revues parisiennes et charmantes auprès d'Arletty, Jane Renouardt, qu'il épousera en 1928, et Cora Lynn, future Edwige Feuillère. Il est embauché par la Paramount qui vient de construire des studios près de la capitale française.

7 commentaires:

  1. Toujours un immense plaisir de revoir ces vieux films. Mille mercis !

    RépondreSupprimer
  2. Merci beaucoup pour ce Domino avec la délicieuse Simone et le sémillant Fernand. Merci encore et bonne continuation à vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas un grand grand classique mais relativement agréable ...
      A bientot !

      Supprimer
  3. Blier avec des cheveux ça fait toujours son p'tit effet .

    RépondreSupprimer