.

.

dimanche 15 avril 2018

Dear Brigitte

Professeur excentrique américain dans une université londonienne, Robert Leaf vit avec sa femme Vina et ses enfants Pandore et Erasmus sur un bateau à quai. Son fils est un surdoué en mathématique, amoureux de Brigitte Bardot à qui il écrit des lettres d’amour, et utilise ses capacités dans les paris de courses de chevaux. Quand la presse révèle ses compétences hors du commun, les sommités scientifiques souhaitent l’étudier et le confronte aux ordinateurs, mettant Robert face à ses contradictions entre une éducation libre et des principes rigides, jusqu’à cette invitation de BB à recevoir l’enfant chez elle. I had a dream. Je me suis mis à rêver un James Stewart inteprêtant le célèbre Scrooge. Je l'imagine bien râler à devoir prêter un sou et trouver en fin de film un moyen de redevenir humain, de réchauffer son petit coeur. Encore plus fou, je me suis mis à rêver que James interprêté le Scrooge de Richard Donner. Et oui. Je suis fan de Bill Murray et pourtant je pense que Stewart aurait été un meilleur choix s'il avait pu naître quelques années plus tard. "Dear Brigitte" est une petite comédie familiale, tendre comme il se doit. C'est aussi un film bien de son époque par rapport à la science, l'art, mais aussi l'objet de fascination qu'incarne alors Brigitte Bardot aux USA. Il faut savoir que lorsqu'on lui a proposé ce rôle, BB a demandé à ce qu'aucune promotion ne cite son nom, ni aucun générique ; ç'aurait été une belle surprise. Mais ces fumistes de producteurs n'allaient quand même pas laisser s'échapper cette occasion de remplir leur poche en omettant son nom... c'est pourquoi ils finirent par appeler le film "Dear Brigitte" plutôt que le titre du livre dont le film est tiré. C'est une histoire touchante et drôle. Très drôle. L'humour fonctionne vraiment très bien. Les dialogues sont drôles. Le souci, c'est l'intrigue qui est relativement mince ; il ne se passe pas grand chose et si la situation de départ passionne très vite, les auteurs ne la poussent malheureusement pas très loin malgré le potentiel évident. Heureusement il y a James Stewart.


                    

Toujours bon dans le registre comique, avec un langage corporel infaillible. Il est secondé par des acteurs très compétents. Le gosse joue un peu faux, mais ça fonctionne dans cet univers édulcoré pour la famille. Je vois que le bougre a joué dans quelques classiques par la suite (Papillon, Lost in Space) mais a surtout vécu de petits rôles ; encore un enfant star pour qui le rêve américain finit trop tôt. Côté mise en scèe, c'est pas mauvais. malheureusement ma copie est en 3/4, ce qui veut dire qu'il faut supporter la technique du 'pan and scan' ; impossible dans ce cas de jouir pleinement de la photographie. ELle 'na de toutes façons rien d'exceptionnel à première vue, le découpage est très simple et tout autant efficace. En tous cas c'est idéal pour l'aspect comique du film. En parlant de jouissance, le casting féminin est assez sexy. Glynis Johns était à l'époque encore très bien faite, et Brigitte Bardot montre qu'elle a un beau balcon. Bon c'est vrai que pour le reste on ne retiendra rien de particulier, mais deux belles femmes valent mieux qu'une, n'est-ce pas ? Bref, "Chère Brigitte" est une charmante comédie qui souffre d'une histoire un peu trop superficielle (non pas par le sujet mais par le traitement).Cela aurait pu être la production Walt Disney de l'année 1965 : une famille de doux farfelus vivant sur une péniche avec un père universitaire poète allergique à l'algèbre qui découvre, à son grand désespoir, que son fils a non seulement la bosse des maths mais, en outre, qu'il en pince secrètement pour notre BB nationale....


                 

Et bien non : en dépit de ses couleurs acidulées, de sa distribution lisse à l'excès et de ses gentilles péripéties, Dear Brigitte est signé du vétéran Henry Koster réalisateur notamment de The Bishop's Wife, My cousin Rachel ou bien encore The Robe. Il retrouvait, pour cette inoffensive comédie familiale, son interprète d'Harvey, James Stewart employé ici dans l'un de ses derniers grands rôles.Une sympathique fantaisie sur le phénomène BB jusque chez ce garçonnet qui a la chance de rendre visite à l’une des plus belles femmes du monde d’alors. Je me suis amusé avec les excentricités de ce père complètement à la ramasse, pris dans ses contradictions dans l’éducation de ses enfants et ses principes, entre ringardise et modernisme, imposés en une fausse liberté de choix. Quelque peu désuet, l’ambiance post-soixante huitarde à son charme avec ces protagonistes sympathiques, entre les parents limites baba cool, et les enfants dans le vent avec la liberté sexuelle de Pandora et le sens des affaires d’Erasmus. L’escroc apporte son lot dans le délire général. Enfin, la sublimissime Brigitte…La réalisation reflète une époque entre deux mondes, dont les couleurs pastelle donnent le ton vif du rythme emballant le récit sans perte de temps d’une aventure familiale et du destin amoureux d’un enfant envers une diva du septième art. Beaucoup d’humour et d’émotion, de réflexion et une analyse sociétale de la société anglaise, pour une distraction au final désopilante.(http://glandeurnature.over-blog.com/2018/01/chere-brigitte-dear-brigitte.html)

23 commentaires:

  1. http://uptobox.com/emdpibuk2vv6
    Merci Francomac !!

    RépondreSupprimer
  2. Jolie curiosité et assez rare il me semble sur la toile ! Merci pour cette belle qualité HD !

    RépondreSupprimer
  3. A découvrir ! Bravo et merci !!

    RépondreSupprimer
  4. Merci! Jamais vu et avec James Stewart ça ne se refuse pas!

    RépondreSupprimer
  5. a decouvrir mais en vo pas de sous titre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pouvez vous rectifier le tir
      je sais que c"est complique
      mais je vous en remerci d"avance

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Merci à Francomac ,surtout !
      A bientot !

      Supprimer
    2. JE VIENS DE LE REFAIRE AVEC CE NOUVEAU LIEN
      MAIS C'EST TOUJOURS LA VERSION RUSSE ET ANGLAISE
      PAS DE SOUS TITRE FRANCAIS
      POURQUOI ?

      Supprimer
    3. Je suis désolé , ce sont les deux seuls liens dispos chez Francomac pour l'instant ...je vous tiens au courant ...

      Supprimer
  7. https://1fichier.com/?uilqro4krk&af=62851

    RépondreSupprimer
  8. MERCI BEAUCOUP CAR LE PREMIER LIEN 1FICHIER.COM MARCHE PARFAITEMENT FILM EN FRANCAIS ET EN ANGLAIS
    MERCI BEAUCOUP A VOUS DEUX POUR VOS RECHERCHES ET VOTRE PATIENCE
    A BIENTOT

    RépondreSupprimer
  9. La version en français est très rare, elle n'existe même pas sur la toute récente réédition blu ray...

    RépondreSupprimer