.

.

dimanche 11 février 2018

Whispering Smith

1er western tourné par alan ladd, voilà un formidable film trop méconnu, bien interprété et mis en scène (les scènes d' action sont sèches,presque violentes),qui ravira les amateurs des westerns de l' âge d'or(les 50's) très bonne qualité d'image et splendide technicolor par contre, contrairement à ce qui est indiqué sur la jaquette du dvd, il n'y a pas de vf mais seulement une vost, ce qui ne gâte rien ! Plus un mélodrame qu'un western et à trop mélanger les genres ,on n'est pas forcement gagnant ,même si Smith le taciturne s'enrichit en intérêts divers. Alan Ladd étant déjà dans le titre tout a fait dans son style,il échappera ici à ma mauvaise opinion de lui comme comédien. Pour un taciturne c'est aussi un affectif gentil et on a du mal à croire à sa réputation de «méchant Droopy » dans cette histoire. Passons,c'est un film correct ,agréable avec de superbes extérieurs et quelques décors bien réussis comme les scènes de trains par exemple. Il faut signaler la présence de Robert Preston qui apporte beaucoup ,passant vraiment facilement de la bonhomie à la colère et cela dans le plus grand naturel...D'ailleurs nous ne saurons jamais quelle était sa vraie nature. Les autres personnages sont inégalement traités ,le super méchant ''Du sang '' étant même totalement oublié sur la fin. Ce western ainsi que ''l'homme des vallées perdues '' a beaucoup contribué à la gloire de Alan Ladd qui lui ne se prenait guère pour un grand acteur...Sa vie est un vrai roman très déstabilisant car on comprend mal comment ,ayant connu une jeunesse difficile,il ait si mal vécu ses dernières années.


   

Voilà un très bon western qui vous tient en haleine pendant 1h30. Histoire mêlant - déraillage et pillage de train par des bandits, - amitié entre deux hommes que la loi va séparer, et - une histoire d'amour passée contrariée, qui renaît !! Le film démarre très vite par l'attaque d'un homme, puis celle d'un train. Le scénario continue sur sa lancée alternant quelques passages lyriques avec l'action, on ne s'ennuie pas. Je n'ai pas une grande expérience mais j'ai admiré Alan Ladd dans son interprétation très sobre, il était encore tout jeune, c'est son premier western, je crois ; il joue le rôle du flic de train, déchiré entre son devoir et son amitié. Superbe ! Robert Preston est pas mal non plus. Le film ne porte pas son âge, les couleurs sont justes presque sans dominante, les images sont d'une belle définition et nettes. La photographie en elle même est également très belle, le générique de début magnifique ! En plus j'ai un faible pour ces vieux trains à vapeur du Far West.


                  


Quelques copies d'écran seront plus parlantes je vous en mets quelques-unes pour essayer de partager mon enthousiasme. Alan Ladd est bouleversant dans son rôle de "pacificateur des trains", à la fois froid et émotif à l'intérieur sans pitié quand il s'agit de son travail mais qui éprouve les memes sentiments intérieurs que quiquonque, c'est vraiment un personnage dans lequel on pourrait se reconnaître. L'autre grande prestation du film est à mettre à l'actif de Robert Preston que j'avais découvert chez Mann dans "The last frontier", ici il est magnifique de crédibilité. Le film en lui-même est excellent, mélant action et "drame" dans un super cadre avec de superbes scènes. L'attaque de train dans la gare au début du film est très très bien filmée, et les 20 dernières minutes excellentes d'intensité, le film nous tient en halène jusque la toute fin de la bande. Je pense que c'est vraiment ma découverte du mois, avant même Fury at Furnance Creek et Comanche Station. A conseiller à tous !!!(https://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?t=342)

4 commentaires: