.

.

dimanche 26 mars 2017

Dave Pike

David Samuel –Dave– Pike naît à Detroit, dans le Michigan, le 23 octobre 1938. Il commence à 8 ans l'étude de la batterie, mais lui préfère bientôt le vibraphone et le marimba. Il travaille ces instruments en autodidacte, et suit les modèles que sont Lionel Hampton et Milt Jackson. Il a 16 ans en 1954 lorsque sa famille s'installe à Los Angeles. Il débute immédiatement sur la scène californienne avec Curtis Counce, Harold Land, Carl Perkins, Elmo Hope, Dexter Gordon et Paul Bley présent quelque temps sur la Côte Ouest. Même s'il joue beaucoup en Californie, Dave Pike part en 1960 vers New York, où il ajoute l'amplification à son vibraphone, et il intègre pour plusieurs années le groupe d'Herbie Mann. Il s'ouvre durant cette période à la musique latine. Il enregistre plusieurs disques sous son nom tout en continuant à enregistrer avec Herbie Mann. En 1966, il enregistre un disque personnel qui va changer son parcours pour quelques années.




The Doors of Perception est un album qui flirte avec plusieurs musiques, le free jazz, le rock psychédélique et l'expérimentation. Evoquant le livre d'Aldous Huxley qui rapporte des expériences avec des psychotropes, la musique perturbe beaucoup Atlantic qui dépose les bandes sur ses étagères et finit par sortir le disque sur son label Vortex en 1970. Mais Dave Pike n'est plus aux Etats-Unis. En 1968, il est parti pour l'Europe où il pense que sa musique peut être mieux comprise. Il signe alors avec le label MPS avec lequel il enregistre six disques en quatre ans. Après quatre ans passé en Europe où il joue avec le big band de Francy Boland et Kenny Clarke et mêne une carrière où se mêle mélodie et expérimentation, Dave Pike rentre aux Etats-Unis. Sa carrière désormais connaît des hauts et des bas.



Il signe pour six albums avec Muse Records, mais la maladie ne lui permet d'en donner que quatre. Après quelques albums supplémentaires, il quitte définitivement la scène en 2010. Gros fumeur depuis son adolescence, il souffre alors d'emphysème, et il décède le 3 octobre 2015 à Del Mar dans une Californie qu'il n'a quittée que par intermittence. Longtemps partenaire du flûtiste Herbie Mann, Dave Pike avait également joué avec Bill Evans, Paul Bley, Kenny Clarke. Issu du bebop, il avait exploré différentes voies du jazz, se liant aussi bien avec la musique latine qu'avec l'avant-garde. En effet, son album, The Doors of Perception, enregistré en 1966, retraçait en musique les expériences décrites par Aldous Huxley dans son livre éponyme. Conservé sur les étagères d'Atlantic pendant plusieurs années avant de sortir sur le label Vortex, ce disque précipita le départ pour l'Europe du vibraphoniste. Il signe ALORS chez MPS et poursuit en Europe une carrière très ouverte, du free jazz à la world music. Rentré aux Etats-Unis, il reprend une carrière que la maladie interrompt en 2010, avant son décès le 3 octobre 2015.(http://www.jazzhot.net/PBEvents.asp?ItmID=30868)

3 commentaires:

  1. http://www32.zippyshare.com/v/32551500/file.html
    http://www5.zippyshare.com/v/rVUZ7jHt/file.html
    http://www94.zippyshare.com/v/lFMPpVuL/file.html
    http://www.mediafire.com/file/oohqcf1mo5lvz1k/Dave+Pike+-+Bossa+Nova+Carnival.rar (mdp : egroj)

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour cher Corto,je passais par-là et j'ai écouté le superbe album de ce David Pike,j'aime beaucoup le "Bossa Carnival"..... Merci

    RépondreSupprimer