.

.

samedi 9 juillet 2016

Kiki de Montparnasse

Un dos nu de femme à la tête enturbannée, au creux des reins deux ouïes. Cette mythique photo de Man Ray est célèbre dans le monde entier ; mais qui était la jeune femme qui lui servit de modèle ?Cette photo-collage donc, Le violon d’Ingres, fut prise en 1924 par Man Ray et s’imposa comme l’image emblématique du surréalisme photographique. Alice Prin, dite Kiki de Montparnasse, en était le modèle. Cette jeune femme au destin incroyable était alors la compagne de l’illustre photographe. Mais elle fut bien plus que cela ! Muse, égérie de tout un milieu artistique, les Montparnos, qui œuvrait à Paris dans les années 1920. Elle côtoya les plus grands, tels Pascin, Soutine, Modigliani, Hemingway, Kisling, Cocteau, Breton ; elle assista à l’éclosion du cinéma, elle fut tour à tour peintre, modèle ou encore chanteuse. Ce destin hors du commun méritait un ouvrage à hauteur de cette vie tumultueuse, Catel et Bocquet se sont attelés à la tâche et proposent un magnifique roman graphique de plus de 300 pages. Catel Muller est une jeune auteure française connue pour sa série Lucie ou les aléas sentimentaux d’une jeune trentenaire ; une série dans la veine des albums proposés par le duo Dupuy et Berbérian, le graphisme de Catel étant d’ailleurs assez proche du leur. Elle a également réalisé un bel album-CD consacré à Edith Piaf pour les éditions Nocturne. N’hésitant pas à devenir scénariste, elle participa à la création du Sang des valentines, un des meilleurs albums consacrés à la guerre de 14-18, mis en images par Christian De Metter. José-Louis Bocquet est un écrivain "multicarte", il a écrit en effet de nombreux polars, il collabore régulièrement comme critique de bande dessinée pour la presse spécialisée, il est le directeur de la collection Aire Libre et a écrit de nombreux scénarios de bande dessinée.


                  


On a ainsi pu lire ses collaborations avec Vallès (Dorian Dombre), Berthet et Rivière (Le privé d’Hollywood) ou encore Stanislas et Fromental (La vie d’Hergé) Il vient aussi de publier un passionnant recueil d’entretiens consacré à René Goscinny. Ces deux auteurs avaient envie de travailler ensemble depuis longtemps. Ils sont tous les deux passionnés par cette période de grande richesse culturelle que connut Paris, et plus particulièrement le quartier de Montparnasse. Ils se trouvèrent vite confrontés à la masse de documentation nécessaire à la réalisation d’un tel projet. Ils décidèrent alors de se concentrer sur la passion qui unit Kiki à Man Ray. Ce dernier était le photographe des stars de l’époque, et, à ce titre, se croisaient dans son atelier les célébrités du tout-Paris. Kiki va donc rencontrer des peintres, des écrivains, des chanteurs, des musiciens. Mais plutôt que de nous proposer une sorte de bottin mondain, Catel et Bocquet ont eu l’intelligence de nous faire vivre l’époque au travers du regard du modèle. 


                   

Certaines scènes sont d’une sensibilité et d’une beauté confondantes. Il en est ainsi de la rencontre entre le photographe et sa future muse au cinéma. Dans ces cas, la bande dessinée peut ateindre des sommets en matière de narration et de pouvoir d’évocation. Catel et Bocquet réalisent ici un roman graphique de haute tenue, au souffle romantique puissant. Un album porté par la grâce, le dessin de Catel se montrant à la fois tourmenté, sensuel, contemplatif et précis. Bocquet a su recréer la vie de bohème des années 20, utilisant un langage qui fleure bon les années folles tandis qu’il effectue un choix judicieux dans les événements qui émaillèrent la vie de Kiki. Pour les curieux qui désireraient en apprendre plus, les auteurs ont eu la judicieuse idée de proposer en fin de volume un large dossier documentaire reprenant une chronologie complète ainsi qu’un glossaire présentant les principaux intervenants. Plus qu’une magnifique évocation des années folles à Paris ou un passionnant ouvrage sur l’art, ce roman graphique est un vibrant hommage à une femme émancipée. Un ouvrage qui prendra place dans votre bibliothèque quelque part entre le Pascin de Sfar et le Blankets de Thompson.(http://www.actuabd.com/Kiki-de-Montparnasse-par-Catel-et-Bocquet-Casterman)

1 commentaire: