.

.

jeudi 14 juillet 2016

Je n'aime pas le jazz, mais ça j'aime bien !

Cette compilation est très bien faite compte tenu de son objectif : permettre à des personnes qui n'aiment pas, ou ne connaissent pas, le jazz de s'y initier. Pour ce faire l'éditeur a choisi des morceaux assez faciles d'accès tout en étant très diversifiés. Le futur amateur (rires) pourra donc identifier ses préférences au cas où il voudrait poursuivre son aventure. Il a aussi choisi des morceaux qui ont été forcément entendus auparavant sans être forcément identifiés (ex. The Night Has A Thousand Eyes - Sonny Rollins qui était le générique de l'émission de Bernard PIVOT "Bouillon de Culture"). Par ailleurs, l'éditeur a pris soin de choisir de morceaux dont la qualité technique varie entre très bonne et excellente. L'écoute n'en sera que plus agréable (et en bonus un dessin de Sempé sur la couverture). Je ne vois pas de meilleur choix pour découvrir le Jazz et ce d'autant plus que le prix est très doux.Un de mes cadeaux de Noël : un cd de jazz ! Oh, non, c'est encore une idée de mon père ! Bingo, c'est son idée... Et puis, surprise, que des grands airs, que du beau, que du grand. Une belle surprise pour moi, et je ne me lasse pas de l'écouter.Toutes les musiques enregistrées nous les connaissons et sans être des "fans" absolus de Jazz, celles-ci on aime forcément car on les a entendus à la radio, en bande originale d'un film, etc.



                   


Il faut absolument écouter ce CD pour se réconcilier avec le Jazz qui a, semblerait-il, mauvaise réputation (trop intellectuel comme la musique classique, pas de paroles donc dénué de sens !). A vos platines CD et bonne écoute !Comme l'indique le nom sur la pochette ça j'aime vraiment bonne sélection des grands standards de jazz un bon aperçu dans divers thèmes sur le jazz. J'ai commandé ce CD uniquement parce que : je n'aimais pas le jazz !!!!!! et ceci n'est pas une boutade... Je me suis dit, que vu l'investissement, je n'avais pas grand chose à perdre. J'ai pu découvrir agréablement et à mon rythme, certains des meilleurs titres dans le domaine et en découvrir d'autres aussi.... Ce fut réellement un immense plaisir ! Bien que le jazz, reste un peu trop "cuivré" pour mes oreilles, "ça.... j'aime bien" ! Ce disque est parfait pour réconcilier les réfractaires au style jazzy, car en ce qui me concerne et après l'écoute de ce CD, je suis convaincue et prendrai beaucoup de plaisir à l'avenir à l'écouter encore et encore.J'aime beaucoup le jazz. Enfin, j'ai fini par beaucoup aimer le jazz. Au début, c'était pas gagné. Jeune, l'évocation d'un feulement de saxophone, la perception d'un éclat de trompette ou pire, d'un gargouillis de clarinette dans du New-Orleans (du Dixie, c'est pareil?) me flanquaient instantanément de l'urticaire. 


                  


Et puis c'est venu par le piano (Brubeck) et la basse et, dans une moindre mesure, la batterie. Harmonie et rythmique, mood et pulsation. Mais aujourd'hui encore, Charlie Parker me fait autant envie que l'intégrale des sonates de Scarlatti au clavecin. Toujours cette impression diffuse d'une musique qui privilégierait souvent la forme au fond, avec ses festivals de suffisance, ses chapelles de certitudes (on dirait encore du Capdevielle, non?) et son stade finale de consommation: dédain, cigares et whisky. Bref, je me demandais finalement si le jazz ça serait pas, quelque part, un petit peu... une musique de vieux cons? Osez et surtout...Si après avoir écouté Je N'Aime Pas Le Jazz Mais Ca J'Aime Bien, vous n'aimez toujours pas le jazz, ces 4 CD n'y changeront rien. Pour ceux qui n'auraient pas entendu la compilation mentionnée ci-dessus, le principe est toujours le même : Permettre à des personnes qui n'aiment pas, ou ne connaissent pas, le jazz de s'y initier et au passage de recycler pour la énième fois les mêmes morceaux. L'éditeur a choisi des morceaux assez faciles d'accès tout en étant très diversifiés. Il a aussi choisi des morceaux qui ont parfois été entendus auparavant sans être forcément identifiés. Cela dit, vous trouverez un choix tout aussi intéressant (je le préfère même) dans Trésors Jazz (Coffret 4 CD) (sans le dessin de Sempé certes). 


                  



«Un enfant reste coi devant la vitrine d'un marchand d'instruments de musique. Son regard est irrésistiblement attiré par un saxophone qui trône sur son support. Entre piano, contrebasse, violoncelles et percussions diverses, il semble imposer le respect et la convoitise. [...] Tout comme cet enfant un peu tétanisé par le grand saut qu'il perçoit derrière la vitrine de la tentation, nous avons bien besoin du petit pas en arrière à chaque décision de grand pas en avant. Point de honte donc à s'entendre dire : "Je n'aime pas le jazz, mais ça j'aime bien!"... C'est le petit recul de défense bien naturel du sauteur à l'élastique en haut de sa grue. Le programme des deux disques, complété des émotions musicales habilement croquées au trait par Sempé, sont une promesse efficace mais en douceur... de celles qui autorisent tous les revirements, abolissent les préjugés et lancent vers l'aventure. [...] Il ne s'agit pas ici d'établir un catalogue exhaustif des expériences et des possibilités qu'offre cette musique centenaire mais encore bien portante. Installez-vous dans votre fauteuil et laissez-vous envahir par ces 40 possibilités d'aimer le jazz... une fois pour toutes.» Alain Quatremain.

1 commentaire: