.

.

dimanche 5 juin 2016

Shelly Manne

Sheldon 'Shelly' Manne (New York, 11 juin 1920 - Los Angeles, 26 septembre 1984) était un batteur et chef d'orchestre américain. Il est une figure légendaire du Jazz West Coast.Né dans une famille musicienne - son père et son oncle sont batteurs - il étudie le saxophone alto avant d'adopter la batterie. Il débute professionnellement sur un paquebot transatlantique. De 1939 à 1942, il joue dans de nombreux big bands dont celui de Benny Goodman, le plus célèbre d'Amérique à l'époque, pour quelques jours. Mobilisé, il vit à New York et joue aux côtés de Coleman Hawkins, Dizzy Gillespie et Oscar Pettiford. En 1949, il est engagé dans le grand orchestre de Woody Herman puis dans celui de Stan Kenton (1950-1951) qui sont parmi les plus actifs de l'époque. En 1952, Shelly Manne s'installe en Californie et joue régulièrement au "Lighthouse" d'Hermosa Beach. Il s'impose vite comme un pilier du Jazz West Coast, participant à de très nombreux enregistrements au côté de Shorty Rogers, Jimmy Giuffre, Bud Shank, Art Pepper (The Return Of Art Pepper (1956), The Artistry Of Pepper (1957), Living Legend (1975))…En 1953, il enregistre son premier album pour le label Contemporary Records, le 25cm "The West Coast Sound" qui va devenir le manifeste de ce style. Il y révèle ses talents de chef d'orchestre.


   


 En 1954, il enregistre avec Shorty Rogers et Jimmy Giuffre, sans piano ni basse, le révolutionnaire "The Three". Il est suivi par "The Two", collection de duos piano-batterie avec Russ Freeman. Il forme son groupe "Shelly Manne & His Men", un quintet dont feront partie de nombreux grands solistes du Jazz West Coast, tels Conte Candoli, Richie Kamuca, Leroy Vinnegar et Victor Feldman. En 1956, il forme un trio "Shelly Manne & His Friends" avec André Prévin (piano) et Leroy Vinnegar (basse). Ils connaissent le succès en reprenant les thèmes de la comédie musicale "My Fair Lady". En 1957, il enregistre avec Sonny Rollins et Ray Brown le classique "Way Out West" et forme la même année le trio des "Poll Winners" avec Barney Kessel et Ray Brown. Dès 1960, il crée son propre club "The Shelly's Manne-Hole" (noter le jeu de mot sur "manhole" qui désigne une bouche d'égout, en Anglais) et reste très actif sur la scène du Jazz pendant les années 1960 et 70.Dès les années 1950 et jusqu'à la fin de sa vie, Shelly Manne est très actif comme musicien de studios, travaillant, entre autres, pour le cinéma (très souvent demandé par Henry Mancini, par exemple) et la télévision. C'est lui qui double à la batterie Frank Sinatra dans le film d'Otto Preminger l'homme au bras d'or. Il apparait d'ailleurs à l'écran dans une dizaine de films1. Il est par ailleurs le compositeur du thème principal et des musiques accompagnant la série télévisée américaine "Daktari" (1966-1969).


   

Comme musicien de studios, Shelly Manne a accompagné un grand nombre de chanteurs et chanteuses (tous styles confondus) : Ella Fitzgerald, Mel Tormé, Peggy Lee, Frank Sinatra, Ernestine Anderson, Sarah Vaughan, Lena Horne, Blossom Dearie, Nancy Wilson, June Christy, Helen Humes, Jackie Cain, Teresa Brewer, Leontyne Price, Tom Waits, Barry Manilow,… Shelly Manne meurt en 1984 des suites d'une crise cardiaque.Shelly Manne a développé un style unique de "batterie mélodique". Admirateur de Jo Jones et Dave Tough, il ne voyait pas la batterie seulement comme un instrument rythmique mais comme un instrument qui devait créer des mélodies. Il est ainsi autant influencé par les pianistes que par les batteurs. Pour expliquer sa démarche, il a déclaré : "Je ne développe pas les mélodies à l'aide des rythmes, je développe les rythmes en pensant la mélodie." Pour Georges Paczynski, "il a une palette sonore exceptionnelle, aussi bien par le choix des timbres que par la qualité des nuances." N'appréciant guère les solos bruyants, il se distingue particulièrement aux balais et dans la recherche de la sonorité feutrée. Il déclara : "Jouer doucement, en donnant un sens à ce que l'on joue, voilà ce qui m' intéresse." Il peut être considéré comme un des plus grands batteurs de l'histoire du Jazz.(Wiki)


   


Son père et son oncle sont batteurs mais Shelly Manne commence par apprendre le saxophone. Il revient très vite dans la tradition familiale des percussions et commence en pleine mer sa carrière professionnelle, engagé comme musicien sur un navire transatlantique. Quand il repose les pieds sur la terre ferme, il décroche ses premiers contrats dans des grands orchestres dont celui de Benny Goodman qui jouit d'une réputation considérable. Les années 40 sont fructueuses puisqu'il est contacté pour enregistrer avec des pointures comme Coleman Hawkins, Dizzy Gillespie, Johnny Hodges, Don Byas, Shorty Rogers et Stan Getz, pour n'en citer que quelques uns. Il participe aussi au JATP de Norman Granz à la fin de cette décennie. A partir des années 50 il est assimilé au jazz West Coast, résidant californien et partenaire privilégié des meneurs de ce courant musical. Avec Jimmy Giuffre et Shorty Rodgers il prend plus tard des directions novatrices dont on entend dire aujourd'hui qu'elles pourraient être comptées parmi les premières expériences de Free jazz. Il monte un quintet qui regroupe des musiciens tels que Leroy Vinnegar ou Conte Condoli. Shelly Manne devient dès lors un batteur très prisé dans les sphères du jazz. A son tableau d'honneur viennent s'ajouter Sonny Rollins, Ornette Coleman et Don Cherry. A plusieurs reprises il se produit avec Barney Kessel et Ray Brown dans un trio qu'ils ont baptisé les Poll Winners. Il est aussi engagé pour l'enregistrement de la partie musicale du film Rear Window d'Alfred Hitchcock et comme comédien dans plusieurs films.(Deezer)

1 commentaire:

  1. http://www52.zippyshare.com/v/hp4FgUNQ/file.html
    http://www91.zippyshare.com/v/4zzzeaGV/file.html
    http://www91.zippyshare.com/v/AMBo6at6/file.html
    http://www.mediafire.com/download/h2nc925q5r8qwaz/Jazz+Scene.rar

    RépondreSupprimer