.

.

dimanche 16 août 2015

Les Sentinelles de l'air

Les Sentinelles de l'air (Thunderbirds) est une série télévisée d'animation britannique (plus précisément de marionnettes) en 32 épisodes de 50 minutes, créée par Sylvia Anderson et Gerry Anderson et diffusée entre le et le sur ITV1.
En France, la série a été diffusée à partir de 1976 sur Antenne 2, M6 et au début des années 2000 sur Canal Jimmy. Au Québec, elle fut diffusée à la fin des années 1960 et reprise vers 1990 sur Canal Famille.
En 2065, Jeff Tracy, ancien astronaute devenu richissime et âgé de 109 ans, est à la tête d'une mystérieuse organisation, appelée la Sécurité Internationale (International Rescue), et dont la mission est d'intervenir sur les sites de sinistres majeurs, ou dans les cas d'extrême urgence, mais seulement si des vies humaines sont en jeu. Il vit sur une île du Pacifique, entouré de ses cinq fils et de quelques personnes de confiance, toujours prêts à sauver le monde à bord de leurs engins futuristes, les Thunderbirds.


          

Dans une île du Pacifique, la famille Tracy a fondé la "Sécurité internationale" ("International Rescue"). Quand il y a un sinistre mettant des vies humaines en danger, il suffit de lancer un signal radio qui est intercepté par un des fils Tracy, John, assurant la veille radio à bord du satellite habité Thunderbird 5. Aussitôt, John avertit son père qui envoie ses autres fils sur les lieux du drame. Pilotant l'avion-fusée Thunderbird 1, Scott Tracy arrive en premier sur les lieux et installe une base radio pour communiquer avec ses frères ou la base. En fonction de ce qu'a signalé Thunderbird 1, l'avion cargo Thunderbird 2, piloté par Virgil Tracy, emporte le matériel de secours adéquat stocké dans des conteneurs adaptables. Parmi ceux-ci, l'un contient le submersible de poche Thunderbird 4, piloté par Gordon Tracy. Enfin, Alan, le plus jeune des fils Tracy, pilote à l'occasion la fusée servant aux rares interventions spatiales, ou à emmener quelqu'un à bord de Thunderbird 5...


          

Originale dans sa conception, cette série d'animation de marionnettes (procédé appelé Supermarionation) s'adresse surtout à un jeune public, bien que le succès ait également été au rendez-vous avec les adultes, fascinés par la qualité de l'animation, remarquable pour l'époque, et l'esthétique particulière de l'ensemble. Bien que désuet aujourd'hui, alors que les images de synthèse prolifèrent, ce programme reste une série culte, et une référence de la science-fiction télévisuelle qui bénéficie d'excellents scénarios.
Vu le nombre de marionnettes, de décors, de maquettes, d'accessoires, chaque épisode coutait plus de 20.000 livres Sterling.



          

Les prénoms des cinq fils de Jeff Tracy n'ont pas été choisis au hasard. Ils correspondent aux prénoms des premiers astronautes (américains) du programme Mercury, dont l'épopée est relatée dans le film L'Étoffe des héros.
Le personnage de Lady Pénélope a été élaboré d'après les traits de Sylvia Anderson.
Dans le dernier épisode, Joyeux Noël, un calendrier affiche l'année 2026. Certains plans rapprochés permettent également d'apercevoir les années 1964 ou 1965 sur des journaux, puisque de véritables journaux de l'époque étaient utilisés. Néanmoins, Gerry Anderson a déclaré à maintes reprises que la série se déroulait 100 ans dans le futur, soit en 2065-2066. Il a cependant été précisé que l'année 2026 sur le calendrier était une erreur de la part du département des accessoires.


          

Cette série a très fortement inspiré le film Team America, police du monde qui la pastiche.
Le vidéo clip de Calling Elvis des Dire Straits a été dirigé par Gerry Anderson et met en scène les personnages de la série et les membres du groupe « marionnettisés » pour l'occasion. Le scénariste Dennis Spooner a déclaré qu'à la fin de sa course' 'Chapeau melon et bottes de cuir' 'était allé aussi loin que possible en termes de parodie. C'est pour cette raison que pour The New Avengers , Brian Clemens a visé intentionnellement des histoires réalistes, d'espionnage, dans le style de Len Deighton. Spooner a déclaré: On ne peut pas dire: "Je n'aime pas vraiment The New Avengers , parce ça ne ressemble pas à l'ancienne série.- car ça n'aurait jamais pu y ressembler. -. On a tout bazardé ! - et il n'y avait aucun moyen de revenir en arrière



          

Lorsqu'on lui a rappelé le scénario de l'épisode "Gnaws" des The New Avengers , Spooner a admis que "Eh bien, oui, vers la fin on s'est un peu relâchés!» Certains des scénarios utilisés dans la série ont été recyclés à partir de scénarios antérieurs écrits par Clemens ou Spooner pour d'autres séries. "Steed et la voyante" était basé sur l'épisode "Meurtre en tête" de la série Angoisse; et "Le Monstre des égouts" était basé sur "L'Attaque des alligators" de la série Les Sentinelles de l'air. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Sentinelles_de_l'air

1 commentaire: