.

.

samedi 29 août 2015

Chad Everett

Chad Everett, né le 11 juin 1937 à South Bend, Indiana et mort à Los Angeles le 24 juillet 2012. C’était un acteur américain de cinéma et de télévision. Sa carrière commence en 1961 pour se terminer en 2009. Il joue dans plus de quarante films et séries télévisées. Il est surtout connu pour son rôle du Dr Joe Gannon dans la série télévisée dramatique des années 1970 Médecins d’aujourd’hui (Medical Center).
Le Pistolero de la rivière rouge (The Last Challenge) est un film américain de Richard Thorpe sorti en 1967.Formidable, Richard Thorpe a réalisé plus de 100 films parlants de valeurs inégales et achève sa carrière, à plus de 70 ans sur son plus beau western. Il y a mis tout son talent et surtout toute son expérience de vieux briscard (au sens militaire). Pour commencer, il a choisi le thème westernien par excellence : le duel au colt, puis la vedette : Glenn Ford, un immense comédien, en plus mon cow-boy préféré. 



                              


Comme présence féminine : Angie Dickinson, l’inoubliable Feathers de’’ Rio Bravo’’ toujours aussi belle et aussi bonne actrice à 36 ans . En rôle secondaire: Jack Elam ,sans conteste le numéro un du genre qui fait ici un festival. Ce n’était pas gagné d’avance avec des acteurs en fin de carrières mais tout est réussi : les mythes, les évocations, l’ambiance particulière, le cadre (intérieurs et extérieurs) , un passage fort drôle avec les indiens et un parcours psychologique sans failles. Il n’a même pas sacrifié au happy end pour aller au bout de son propos. Merci Richard Thorpe pour tous vos films d’aventures qui ont parsemé de rêves ma jeunesse.  Un des nombreux westerns de Glenn Ford avec le réalisateur Richard Thorpe plutôt meilleur dans les films "historiques" (Ben Hur, Quentin Durward, Les Chevaliers de la Table ronde ...). Ce western est des plus classiques et manque d'entrain. Chat Everett est un beau jeune portant son révolver d'une façon originale et tire comme un éclair. Glenn Ford est vraiment fatigué mais tire lui aussi encore très vite. Angie Dickinson est sans couleur et semble aussi fatiguée. Les autres acteurs ne comptent pas et sont seulement des figurants. Un meilleur scénario aurait peut-être donné un meilleur résultat. 
Le Pistolero de la rivière rouge (ridicule titre français) se laisse regarder pourtant il faut se rendre à l'évidence c'est un western extrêmement fade réalisé par un Richard Thorpe très peu inspiré ; en voyant ce type de western on comprend mieux que le genre ait lassé les spectateurs surtout qu'à la même période sortaient des films plus ambitieux tel que La Horde sauvage de Peckinpah.


           


Sympa le job de sheriff du côté de la rivière rouge! On passe ses journées à se prélasser entre le bar du saloon, le canapé et le lit de sa copine. Quand on bosse, ça dure trois secondes et il y a du personnel pour évacuer le cadavre. Surtout ne pas se surmener: "Quoi de neuf aujourd'hui? J'ai entendu dire qu'un type s'était fait descendre hier soir?" Le whisky coule à flot, d'ailleurs il faut toujours en écluser un avant de dégainer...pour ne pas trembler, sans doute... Et quand on va à la pêche pour montrer aux administrés qu'on ne devient pas pantouflard, on emmène une petite réserve pour ne pas manquer...de quoi assommer six guerriers indiens quand même! Alors quand arrive un jeune pistolero décidé à le défier, le sheriff s'inquiète...pour l'autre! Il a l'air si bien ce brave garçon qui veut le descendre. Mais le duel est inévitable! Alors un dernier whisky et Pan-Pan. Un instant, on a l'impression que le sheriff laisse échapper son pistolet en dégainant, mais rassurez-vous, jamais on est inquiet pour lui.....Ah si! Pendant son combat contre la truite!


                             


Le justicier de l'Arizona : Western - États-Unis - 1967 -Réalisé par James Neilson
L'ami d'un couple de Mexicains assassinés par des pillards, assure la protection de leur fille et va à la recherche des criminels. Incorrectement condamné au travail forcé, Minnesota Clay échappe pour revenir à Mesa Encantada. Les deux bandes rivales se battent pour la ville, tous essaient de fournir des services Clay, connu pour une bonne détente. Il n’a pas accepté une alliance, ne doit pas seulement faire face à la colère des deux leaders, mais aussi le désir de vengeance manipuler kobiety.Ostateczny duel est de lutter contre les flics et les seuls survivants du camp opposé, mais Clay a été aveuglé. À la fin du XIXe siècle, en Arizona, Ben Wyatt, un aventurier vieillissant et désabusé, fait équipe avec une jeune Mexicaine afin de venger son père, fermier assassiné par le bandit Clay Sutton...Ce western de facture classique est en réalité un téléfilm ayant une telle audience à la télévision américaine que ses producteurs programmèrent une seconde sortie dans les salles, on peut donc dire que c’est une série B. Il a été tourné à Old Tucson, bourgade de l’Arizona édifiée en 1940 pour le cinéma, et où furent tournés Rio Bravo et Winchester 73 notamment.
Lyle Bettger, en bandit sadique, réalise une de ses meilleures performances. C’est un des derniers rôles de Robert Taylor… et un de ses meilleurs westerns.


          


Avec plaisir et un peu de nostalgie nous retrouvons Robert Taylor et Chad Everett dans ce western tardif.  Ce fut même un bonne surprise que ce western TV, le scénario sur une histoire de Burt Kennedy nous tient bien en haleine jusqu'à la fin, quelques éléments nous sont livrés de temps en temps juste ce qu'il faut. Cela sent bien la TV, avec les éclairages trop forts dans les scènes d'intérieurs, mais le film est aussi ponctué de quelques pauses, assez sympathiques, présentant nos 3 protagonistes déambulant dans les paysages espagnols (je crois) sur fond musical assez sympa , et cela m'a rappelé les scènes du même genre chez Boetticher (Commanche Station..) D'ailleurs cette équipe avec, le Gunfighter sur le retour (Robert Taylor), accompagnant la jeune fille à "LordsBurg" , et le jeune cowboy blessé, est plutôt sympathique. Les choses vont se corser à l'arrivée dans la ville... Quelques surprises ... Un combat et le dénouement final. Source : http://forum.westernmovies.fr/viewtopic.php?style=5&f=10&t=6340&sid=504d7a7a06a5cab755d5a0e2c6497cdd

1 commentaire: