.

.

dimanche 26 juillet 2015

Lucky Luke

Lucky Luke est un film d'animation franco-belge réalisé par René Goscinny et Morris aux Studios Belvision, sorti en 1971. Lors de ses sorties en vidéo, le film est rebaptisé Daisy Town suite à son adaptation en bande dessinée sous ce titre en 1983, même si le titre reste Lucky Luke à l'écran. Le titre Daisy Town est également utilisé lors des diffusions télévisuelles.
Des pionniers arrivent au bout de leur traversée et décident à la vue d'une pâquerette de construire leur ville. Daisy Town verra donc le jour. Mais une ville attire les bandits et ces derniers rendent la vie impossible dans ce coin de paradis autrefois si calme. Arrive alors le seul homme de la situation pour remettre de l'ordre à Daisy Town, Lucky Luke. Nommé Shérif, notre héros va débarrasser la ville de toute sa racaille, y chasser les Dalton et la défendre contre les Indiens.
Plusieurs ouvrages tirés de ce film sont parus.
En 1971, paraît avec la sortie du film, un livre grand format chez Dargaud Éditeur qui a pour titre Histoire d'un dessin animé - Lucky Luke. Ce livre est composé du récit du film illustré par des photos du film. À ce récit fait suite dans le même ouvrage, une succession de toutes les étapes de la construction du dessin animé au cinéma.
En 1972, aux éditions PEG, offert par le réseau TOTAL, sort en format souple, le récit illustré du film (pas le même que dans le livre précédent) intitulé Lucky Luke - Daisy town.

En 1983, sort Daisy Town, une bande dessinée retranscrite du film, dessinée par Pascal Dabère (du Studio Dargaud). Ce livre a le format album ordinaire et s'inscrit dans la collection standard (T20 chez Dargaud).


   

La chanteuse "Lulu Carabine" est apparue dans le film, en référence aux 2 albums "Dalton City" et "Western Circus".
Le personnage de "Colorado Bill" est apparu au début et à la fin du film, en référence à l'album "La Ville fantôme". C'est un rôle muet.
Les personnages du "Révérend Rawler Sinclair" et du gros hargneux qui a son pantalon baissé n'est autre que le brave conducteur "Hank Bully" sont apparus dans le film, en référence à l'album "La Diligence". Ce sont des rôles muets.
Le personnage de Joli Cœur fait une courte apparation dans le film, il n'est autre qu'un O'Timmins apparu dans l'album "Les Rivaux de Painful Gulch".
Le lieutenant apparu à la fin du film n'est autre le "Colonel McStraggle" apparu dans le livre "Le 20e de cavalerie". Wiki .


                                


Ça vous tente une aventure du cowboy qui tire plus vite que son ombre avec les voix de Marcel Bozzuffi, Jacques Balutin, Pierre Tornade ou Roger Carel ? Cowboy lègendaire, Lucky Luke a ètè entièrement imaginè par le dessinateur Morris, et dont Gosciny est devenu le scènariste très prolixe! Le premier long-mètrage tirè de ses aventures en 1971 fut incontestablement un èchec, malgrè les bonnes intentions de ses auteurs et de la production Belvision! A savoir que la première projection de "Lucky Luke", à Paris, organisèe à l'intention des enfants et adolescents appartenant à de nombreuses ècoles communales de Paris et de la règion parisienne, fut accueillie d'une façon houleuse! Les petits lecteurs, pourtant de vrais fans de Lucky Luke, n'ont pas reconnu, dans ce film, les personnages qui leur ètaient familiers et n'ont pas forcèment compris un humour devenu purement cinèmatographique et visiblement destinè aux adultes! Sèquelles avec "La ballade des Dalton" en 1978 et "Les Dalton en cavale" en 1983...chrischambers86  
Bonus : 


 
La Ballade des Dalton est un film français d'animation réalisé par René Goscinny et Morris, sorti le .
L'oncle Henry des Dalton est mort pendu (comme dira Joe : « Mort naturelle, c'est une consolation »), laissant à ses neveux tout son magot. Cependant, pour le toucher, les Dalton ont pour instruction de tuer les membres du jury et le juge qui ont condamné l'oncle Henry. Pour s'assurer que ce travail est bien fait, il demande à ce qu'ils soient surveillés par Lucky Luke, le seul homme digne de confiance qu'il ait connu. Cependant, si les Dalton échouent, tout le magot d'Henry Dalton ira aux bonnes œuvres. Joe promet à Lucky Luke une part de l'héritage s'il accepte de le faire (tout en voulant le tuer à la fin), Lucky Luke accepte mais ce n'est qu'apparence. Il s'assure en fait que chacun survit tout en faisant croire aux Dalton qu'ils réussissent. Les jurés à abattre sont : Ming Li Foo, un blanchisseur chinois, Thaddeus Collins, un directeur de prison (mais c'est une prison sans prisonniers...), Plume de serpent, un sorcier indien, Dr Aldous Smith, un charlatan alcoolique, Tom O'Connor, un chercheur d'or, Sam Game, un joueur de poker reconverti en prêcheur, Bud Bugman, un conducteur de train, Mathias Bones, un croque-mort et le juge Groovy.



   

Plusieurs ouvrages sont parus en relation avec ce film.
En 1978, sort un livre grand format de 60 pages avec l'histoire du film sous forme d'un texte rédigé par Guy Vidal et agrémenté des images du film. Cet ouvrage sera réédité en 1981 au format album venant intégrer la série standard (T17 La Ballade des Dalton). En 1978 toujours, La Ballade des Dalton est adapté dans la collection 16/22, sous forme de bande dessinée par le studio Dargaud. Les dessins sont de Pascal Dabère (non crédité). Cette BD sera rééditée au format album en 1986 venant intégrer elle aussi la série standard (T25 La Ballade des Dalton et autres histoires).



                              


René Goscinny est mort en novembre 1977 alors que le film était quasiment terminé. Il ne manquait plus que la scène du rêve où les Dalton dansent et chantent sur Singin' in the rain (hommage à Gene Kelly). Parmi les portraits dans le bureau de Thaddeus Collins, on peut voir une caricature de Pierre Tchernia en prisonnier se faisant emmener par des gardiens. Rantanplan, « le chien le plus bête de l'ouest » est apparu pour la première fois dans le deuxième long-métrage d'animation de Lucky Luke au cinéma. Le Docteur Aldous Smith ressemble beaucoup au Capitaine Erasmus Mulligan déjà apparu dans l'album de bande dessinée de Lucky Luke Western Circus. Il s'agit du dernier long-métrage de dessin animé produit et développé par les Studios Idéfix avant leur fermeture. Wiki.

1 commentaire:

  1. https://0jzye94wxe.1fichier.com/
    http://www.dl-protect.com/86969F46

    RépondreSupprimer