.

.

jeudi 10 juillet 2014

Alex Clément est mort

Marseille... Deux appartements, deux huis clos... Le premier est celui d'Alex Clément, qui vient de mourir. Le hasard y fait se croiser trois jeunes gens : Mathieu, étudiant en droit, Alice, femme de ménage occasionnelle, et Antoine, livreur de pizzas. Tous trois découvrent une valise contenant deux millions d'euros... Le deuxième appartement, somptueux, de style classique, est celui d'une famille de bourgeois ruinés, déchus, et légèrement délurés. Ceux-ci ont enlevé Madame Clément et demandent une rançon de deux millions d'euros à son fils, Alex, brillant avocat. Mais voilà, il y a un problème... Un gros problème... Alex Clément est mort...
Un dessin magnifique, une mise en scène inventive et un scénario digne des meilleurs Hitchcock font d' " Alex Clément est mort " une réussite complète, un album qui se dévore de bout en bout. Les dialogues se hiss
ent au niveau des meilleurs échanges verbaux cinématographiques.

Aperçu : http://www.coinbd.com/series-bd/alex-clement-est-mort/alex-clement-est-mort/
Et ici : : http://www.bedetheque.com/BD-Alex-Clement-est-mort-2121.html

Alex Clément est mort est une farce drôle et légère, chorégraphiée avec subtilité. La richesse de l'intrigue, nourrie par un scénario plein de surprises, est rehaussée par la diversité de caractères des personnages ; ceux-ci se donnent la réplique avec un humour changeant mais toujours présent. De longs huis clos se succèdent, entrecoupés de brefs regards sur l'extérieur. L'enchaînement des scènes, l'entrelacement des chapitres, sont réglés avec minutie. Et, de rebondissement en transition, le lecteur parvient à un dénouement croustillant, ultime plaisanterie absurde. Le récit est mis en valeur par un dessin remarquable. Les choix de l'aquarelle et du noir et blanc, qui restituent si admirablement les couleurs, ne sont certainement pas sans rapport avec le caractère du récit, dont le comique contraste avec le tragique des circonstances. Les décors, les personnages, surprennent par leur richesse et leur harmonie. La maîtrise des jeux d'ombres et de lumières, la composition des scènes et leur enchaînement, rappellent quant à eux les découpages d'un cinéaste. Le lecteur, en refermant cette fenêtre sur une tranche de quotidien somme toute peu commune, sera devenu spectateur. Pour son plus grand plaisir...

1 commentaire:

  1. FR4534543BDTOP4FR by djabba1.part1.rar
    FR4534543BDTOP4FR by djabba1.part2.rar

    RépondreSupprimer