.

.

dimanche 20 avril 2014

Inventions & Dimensions

Voici un des albums de Herbie Hancock que vous n’avez peut-être jamais écouté. Hancock, pianiste adulé par certains et détesté par d’autres est cependant un des pianistes de Jazz les plus prolifiques de ces dernières années.  Son répertoire musical est large, du Jazz au Funk. Le voici avec un superbe album et quelques-uns des meilleurs musiciens latins de l’époque.
Cet album date de 1963 déjà et est plutôt du genre inattendu.  "Watermelon Man" sera le premier succès de Hancock et il essaiera en vain de retrouver un tel succès avec parfois des résultats mitigés. Cette troisième session pour le label légendaire Blue Note n’a cependant rien en commun avec ces albums précédents, ni d’ailleurs avec les albums Blue Note de l’époque. La formation emmenée par Hancock et ses musiciens, Paul Chambers à la basse, Willie Bobo aux percussions et Osvaldo Martinez aux percussions mineures, le groupe va explorer les grooves latins de façon très subtile et surprenante.
Il n’y aura pas vraiment de titres bien précis en tant que tels; ce sont plutôt des improvisations.  Il y a bien une base de départ, des fragments d’idées développées en studio, mais tout se fera en impro.
La musique assez abstraite de ce superbe album est cependant très contagieuse.  Le résultat de cette rencontre presque improbable de ces musiciens est bien entendu sujet à discussion mais mérite certainement d’être redécouvert!


                

Herbie Hancock n'avait que 23 ans quand il a enregistré son troisième album chez Blue Note. Alors que Hancock avait déjà enregistré « Takin Off » et « My Point Of View », il avait vite développé son propre style innovant, et était sur le point de devenir un membre du quintette de Miles Davis. « Inventions And Dimensions », ne ressemble à rien de ce qu’il avait déjà créé. Hancock gère l’impossible exploit de jouer de la musique qui est à la fois sous forme libre et très accessible. En s'associant avec le bassiste Paul Chambers, le batteur Willie Bobo et le percussionniste Osvaldo "Chihuahua" Martinez, Hancock aurait pu s'attendre à jouer du jazz latin, mais en réalité, sur cet album novateur, Hancock à librement improviser toutes les morceaux. Il crée de la musique qui possède des mélodies, du drame, des moments excitants et logiques avec des conclusions inattendues. Ses performances peuvent sembler organisée et travaillée à l'avance, mais Hancock a tout improvisé sur place, et c’est tout un exploit. Très peu d'autres pianistes de l'histoire du jazz pourraient faire cela, mais Herbie Hancock a rendu possible tout cela sans effort, la création d'un bijou intemporel, aussi facilement que la plupart des gens respirent.

1 commentaire:

  1. http://www.mediafire.com/download/ffw1yzdg9yo/Herbie_Hancock_-_Inventions_And_Dimensions.zip

    RépondreSupprimer