.

.

lundi 10 février 2014

Blue Miles

Blue Haze est un album de jazz de Miles Davis enregistré en trois séances entre 1953 et 1954 pour Prestige Records.

"I'll Remember April", enregistré le 3 avril 1954 faisait initialement partie de la version originale du disque en format 25 cm "Walkin'" et fut remplacé dans la réédition en format 30 cm par "Love Me or Leave Me". "I'll Remember April" fait maintenant partie de Blue Haze.
Pour changer d’environnement social et continuer à se sevrer de l’héroïne, Miles décide momentanément de s’installer dans la ville de Détroit, où « la drogue est si mauvaise qu’il lui est plus facile de décrocher ». 


Il y joue régulièrement en club avec le pianiste Tommy FLANAGAN et le batteur Elvin JONES.
ll prend pour modèle le grand boxeur afro américain Sugar Ray ROBINSON, dont l’application, le sérieux et le mode de vie sont à l’image de la nouvelle vie à laquelle il aspire.
Le jazz change, Chet BAKER est élu meilleur trompettiste pour l’année 1953, et surtout, Miles a l’occasion d’écouter jouer le jeune et excellent trompettiste Clifford BROWN.Les concerts reprennent mais Miles a des difficultés financières, il doit payer une pension alimentaire à Irène BIRTH, qui élève seule leur enfant, et il joue moins. Cette situation va perdurer pour lui jusqu’en juin 1955.




                       

De retour à New York, Miles renoue avec les labels et les directeurs de production. Les directeurs de maisons de disques, se rendant compte qu’il est entrain d’abandonner l’héroïne, lui font à nouveau confiance.
Pendant l’année 1953, Il sort plusieurs albums dont, Miles DAVIS Vol 2 pour Blue Note, avec entre autres le pianiste Horace SILVER et l’ingénieur du son Rudy Van GELDER, puisMiles DAVIS Quartet pour PRESTIGE.

C’est surtout avec l’album Blue Haze enregistré en partie en mai 1953, et qui sort en 1954, qu’il refait surface, avec entre autres le morceau Tune Up, même si le saxophoniste alto Eddie "Cleanhead" VINSON, revendique justement ce morceau ainsi que le thème Four, aujourd'hui deux classiques. Le jeune saxophoniste ténor John COLTRANE a fait ses débuts dans le groupe d'Eddie VINSON.
Puis en avril 1954, Miles enregistre l’album Walkin’, toujours pour Prestige avec JJ JOHNSON au trombone, Lucky THOMPSON au saxophone ténor, Percy HEATH à la contrebasse, Art BLAKEY à la batterie, et Horace SILVER au piano, c’est à partir de ces séances que Miles utilise fréquemment une sourdine sur sa trompette. MILES est beaucoup plus sur de lui, artistiquement il entend et sait quel type de sonorité chaque musicien possède, et peut donner en concert et en studio, le son de sa trompette est ouvert et beau.
Miles DAVIS a toujours cette habitude de jouer en dirigeant sa trompette vers le sol, ce qui lui permet de profiter d’un retour du son et de mieux s’entendre.

Blue Moods est un album Cool jazz de Miles Davis, enregistré à Hackensack dans le New Jersey le 9 juillet 1955.

               
Les compositions ont une orientation be bop, blues et funky. Quelques conseils  savamment prodigués par Gil Evans sont précieux.
Miles donne des indications harmoniques et de renversements d’accords de plus en plus précises à ses musiciens, au contrebassiste Percy HEATH, et surtout au pianiste Horace SILVER, même s’il exagère un peu en disant. « Je l’ai fait jouer comme Monk ».
Le tempo enlevé et l’esprit harmonique ouvert et modal de certains morceaux des albums Blue Haze et Walkin’ préfigure le jazz Hard Bop.


Rétrospectivement, l’ambiance de ces albums apparaît plus ancrée dans le blues que dans le hard bop. Le Hard Bop va réellement émerger quelques années plus tard, mais l’apparition de ce nouveau style de jazz vient historiquement s’insérer en réaction au Jazz Cool, qui lui-même s’inscrit en réaction au be bop.
L’histoire du jazz n’est pas exclusivement construite sur ces réactions, mais l’idée selon laquelle les styles sont souvent en opposition les uns envers les autres n’est pas à négliger.

1 commentaire:

  1. http://ge.tt/9EqVjIV/v/0
    http://www.ulozto.net/x59mdFK/miles-davis-1954-blue-haze-rar

    RépondreSupprimer