.

.

mardi 31 décembre 2013

Cyrano de Bergerac

Cyrano de Bergerac est la plus célèbre pièce de théâtre d'Edmond Rostand, librement inspirée d'un personnage réel, Hercule Savinien Cyrano de Bergerac (1619-1655), et l'une des plus célèbres pièces du théâtre français. Elle a été écrite à Paris en 1897 et jouée pour la première fois le 28 décembre de la même année à Paris, au Théâtre de la Porte-Saint-Martin.
Au XVIIe siècle, l'aimable poète et terrible bretteur qu'est Cyrano de Bergerac, affligé d'un nez disgracieux, souffre en secret de ne pouvoir gagner l'amour de sa cousine Roxane qui lui préfère un fat sans esprit mais redoutablement beau, Christian. Cyrano met son art au service de Christian et lui assure l'amour de la belle... 
Cyrano de Bergerac est un film américain réalisé par Michael Gordon, sorti en 1950.
"Le problème de cette adaptation est qu'elle a beau être "made in hollywood", dater de 1950, elle est inégalable. José Ferrer n'incarne pas, il est Cyrano, dans une histoire servie par une mise en scène purement géniale. Espérons que ce siècle verra, en France, enfin un Cyrano osant la comparaison."



   
   
Avant d’être l’une des plus célèbres pièces du théâtre français, Cyrano de Bergerac était aussi un homme, de son vrai nom Hercule Savinien Cyrano de Bergerac né en 1619 et mort en 1655. C’est d’ailleurs en s’inspirant librement de la vie de cet écrivain libertin qu’Edmond Rostand a écrit sa comédie (même si celle de Cyrano ressemble plutôt à une tragédie, et même si l’homme, cadet de Gascogne, était plus philosophe que mousquetaire). Il n’en demeure pas moins que l’homme de plume et le personnage de papier avaient tous deux un grand nez, ce qui a valu à la littérature l’une de ses plus belles tirades.
Qui était donc le véritable Cyrano ? A l’occasion de la reprise d’un de ses contes philosophiques au théâtre de l’Athénée à Paris, nous avons eu envie de revenir sur son œuvre encore méconnue.


                                     


Cyrano de Bergerac est un téléfilm français réalisé par Claude Barma pour la RTF en 1960.
Diffusé sur la RTF le soir de Noël 1960, cette adaptation de Claude Barma est souvent considérée comme l'une des adaptations les plus fidèles de la pièce d'Edmond Rostand. Les indications scéniques de l'auteur sont respectées, mais le texte original a été amputé en plusieurs endroits (en en conservant néanmoins 80 %).
L'interprétation de Daniel Sorano, son acteur principal, y est à la fois juste, émouvante, fine et élégante, et elle est considérée par beaucoup de gens comme la plus éloquente et étincelante de toutes les versions filmées.
Le film est notable aussi pour la présence du très jeune Philippe Noiret, qui récite le rôle de Ligniere.
En 1958 Daniel Sorano avait demandé un congé illimité auprès de Jean Vilar. Claude Barma en fait son comédien fétiche, et lui donne à interpréter tour à tour Othello, Macbeth, Hamlet et bien sûr Cyrano.
Ce fut le soir de Noël 1960 et, pour cet événement, la RTF avait préparé un cadeau d'exception pour ses téléspectateurs : un Cyrano époustouflant au point que cette version est considérée, encore aujourd'hui, comme l'une des fidèles référence du mythe de Rostand.
La production nécessita 60 millions de francs (anciens), 200 acteurs et figurants, un décor constitué avec 8 tonnes de bois, 300 m² de contreplaqué et 600 kg de peinture.


   
             

L'objectif de Claude Barma était de faire du théâtre filmé avec des moyens cinématographiques. Le direct serait la règle, mais pour d'évidentes raisons de réalisation, deux actes furent pré-enregistrés, le 1er et le IVème, mais il furent diffusés dans la continuité du direct. On imagine l'état d'esprit qui régnait sur le plateau où, artistes et techniciens attendaient la fin du 1er acte pour s'élancer au IIè en direct devant les caméras, puis s'interrompant pendant le siège d'Arras pour reprendre au couvent !
Pour sa distribution, Claude Barma privilégia les comédiens du théâtre (même si à l'époque, il n'y avait encore peu de comédiens spécialisés dans les productions uniquement télévisuelles. Il embauche Jean Topart pour jouer Le Bret, Michel Le Royer pour Christian, Françoise Christophe pour interpréter Roxane. Jean Deschamps est De Guiche, Michel Galabru campe Ragueneau tandis que Philippe Noiret prend le rôle de Lignère. Et pour les observateurs, Henri Tisot joue un poète, Paul Préboist l'ivrogne de l'Hôtel de Bourgogne.
Le public sera au rendez-vous, et la diffusion consacra Daniel Sorano que les critiques encensèrent. Après ce succès indéniable, le milieu artistique lui fit une place d'honneur. Visconti lui-même avait prévu de lui donner un rôle dans Le Guépard. Malheureusement, ce grand artiste qui ne se ménageait jamais, mourut deux ans après Cyrano, à Amsterdam, après avoir tourné la dernière scène du Scorpion film de Serge Hanin.



Souhaitant lui rendre hommage, la RTF rediffusa le Cyrano à la télévision, Sorano devint une légende.
Et c'est également sa version qui fut retenue pour célébrer le 100è anniversaire de la pièce, le 27 décembre 1997.
Source : http://www.cyranodebergerac.fr/daniel_sorano_contenu.php?contenu_id=2
Bonus audio ici : http://sd-35759.dedibox.fr/Cyrano_de_Bergerac_-_Voyage_dans_la_lune_1.mp3
Et là : http://sd-36232.dedibox.fr/Rostand_-_La_tirade_des_nez.mp3

2 commentaires:

  1. https://1fichier.com/?4i51bsnyzu
    https://1fichier.com/?i3bdsgf5kb
    https://1fichier.com/?500wyq8pn9

    RépondreSupprimer