.

.

mercredi 6 novembre 2013

Lycantropus



Titre original : Lycantropus

Réalisé par : Paolo Heusch 
Produit par : Guido Giambartolomei  Royal Film 
Genre : Fiction
Durée : 01:31:00
Année : 1961
Date de sortie en salle : 22/05/63
Pays : Italie 

Un nouvel enseignant de sciences, au passé mystérieux, arrive dans un institut de jeunes filles à problèmes. Une nuit, Mary Smith est massacrée par un loup-garou. Le détective qui s'occupe de cette enquête conclu qu'elle a été la malheureuse victime d'un simple loup. D'autres suspects sont également envisagés, mais au fil des jours, les meurtres continuent et la liste se raccourcie de plus en plus...
Une jeune femme hébergée dans une institution pour jeunes délinquantes est retrouvée assassinée dans une forêt des alentours, dévorée par un loup. La police tente de démeler les étranges évènements entourant cette mort.



   
                                          
Scénariste et metteur en scène italiens plus casting majoritairement germanophone pour cette petite production austro-italienne qui n'a pas très bonne réputation en général. Elle oscille entre le policier à la Edgar Wallace (avec quelques plans pré-giallo très intéressants) et l'épouvante gothique, notamment grâce à une jolie photo en noir et blanc. L'interprétation est correcte, tout comme la mise en scène. Mais l'intrigue policière de ce "Monstre aux filles" traine la patte... Beaucoup de bavardages, trop d'explications finissent par ralentir sa course et donnent trop souvent envie de jeter un coup d'oeil à sa montre.
Ne soyons pourtant pas trop sévère avec cet honnête petit divertissement horrifico-policier, globalement sympathique...




Les films se déroulant au sein de pensionnats de jeunes filles ont tous une charme certain, mais bon, celui ayant été réalisé il y a plus de 40 ans, n'éspérez pas y voir des filles en petite tenue, et encore moins celles ci s'y faire des papouilles sous leur couette.
Ce fameux pensionnat est cependant loin d'être un monastère, une des élèves y entrenant une laisons avec un professeur, un handicapé à l'air louche y faisant office de gardien et les cadavres commençant à s'y accumuler de façon inquiétante.
Werewolf in a Girl's Dormitory, bien que très classique dans sa forme, s'avère être un bon petit film. Les personnages sont intéréssants, le rythme est soutenu et les SFX sont très sympas. Evidement, le loup garou ressemble plus à une sorte de demis Roussos aux canines proéminentes qu'a un véritable loup garou , mais il fait son petit effet !

1 commentaire: